Imprimer cette page

La Posture d'Attila

La Meuse face aux déchets radioactifs

 

 

Quand le cheval d'Attila traversait une prairie, on disait que l'herbe ne repoussait jamais. A sa mort, son empire s'effondra et rien ne lui survécut.

Les pouvoirs publics, au premier rang desquels l'ANDRA et le conseil général de la Meuse, sont les Attila des temps modernes, le discernement et léesprit de conquête en moins.

Avec un art consommé, ceux-ci savent néanmoins tirer parti des carences de la concertation locale et de la faiblesse du cadre juridique. Il est à craindre que la Meuse devienne un gigantesque mausolée radioactif érigé à la gloire de ses propres fossoyeurs. Aussi n'est-il pas tolérable de faire aussi peu cas des générations présentes et à venir. Un examen attentif montre que tout plaide en défaveur de l 'implantation du laboratoire, qui préfigure l'enfouissement irréversible de déchets radioactifs.

Tant sur le plan scientifique que sanitaire, ce projet ne présente pas suffisamment de garanties. En outre, l'impact économique et psychologique de cette installation desservira de manière alarmante le département.

Face à ce péril, gageons que des voix sauront s'élever pour faire échec à l'implantation du laboratoire. Le passé regorge d'exemples où, sous la pression des riverains, les pouvoirs publics ont été contraints d'abandonner leurs projets pour développer des solutions alternatives empreintes de plus de sagesse.

Car la raison, quand l'argent et la démagogie ne l'obscurcissent pas, ne commande qu'à une seule attitude à l'égard de ce sinistre laboratoire : l'hostilité.

ASSOCIATION DES ELUS MEUSIENS - Septembre 1996

Association des Elus Meusiens opposés à l'implantation du laboratoire en vue de l'enfouissement des déchets nucléaires, et favorables à un développement durable.
Président: Joël CAS, maire de Beurey-sur-Saulx.
Vice-président: Francis LEGRAND, maire de Couvertpuis.
Trésorier: Hubert HATON, maire délégué de Wadonville.
Secrétaire: Jean-Marc FLEURY, conseiller municipal à Varney.

Ce rapport a été réalisé à la demande de l'A.E.M.H.M par Ludovic FABER dans le cadre d'un stage d'étude.

Le rapport en PDF.


Page précédente: Nos actions
Page suivante: Nos communiqués